Après de longs mois de disette contrainte, cause confinement, l’heure est venue de reprendre le chemin des restaurants, du moins de leurs terrasses dans un premier temps. Petit tour d’horizon très fooding des terrasses proposant les plus belles assiettes !

Chez Robert

Ambiance rock’n’roll et blouson noir pour un live presque privé : 16 heureux attablés sur la terrasse toute boisée profitent des derniers rayons de soleil à l’heure du dîner. Le menu atomique en six plats est envoyé par le chef-rockeur Daniel Morgan (Meilleur cuisinier Guide fooding 2021). Attention, réservation en ligne indispensable… l’adresse est rapidement sold out.

Robert - 32 rue de la Fontaine-au-Roi, 75011 Paris

La mercerie

Cours Saint-Louis, Marseille… une ancienne mercerie du quartier populaire de Noailles. Julia Mitton, Laura Vidal et Harry Cummins y tricotent un menu haute coûture en cinq services. La terrasse s’étend jusque sur le trottoir de la cave adjacente. Malgré les 50 places de cette Mercerie très prisée (Meilleur sophistroquet Guide fooding 2019) qui voit défiler le tout-Marseille, les places sont chères. Là aussi, il est indispensable de réserver.

La Mercerie - 9 cours Saint-Louis, 13001 Marseille

Garopapilles

Il va également falloir se la jouer fine pour trouver une table à la terrasse de cette adresse ultra-courue de Bordeaux, élue meilleure cave à manger du Guide fooding 2016… Garopapilles, c’est 800 cuvées bien chinées et des produits de folie, que Tanguy Laviale transforme en assiettes époustouflantes. La terrasse ? Un espace joliment boisé, assorti aux lambris de la cour ensoleillée. Attention, régal…

Garopapilles - 62 rue Abbé-de-l’Epée, 33000 Bordeaux

Elements

Dans ce restau discret limite clandé, planqué en bordure de départementale, Anthony Orjollet magnifie la sève du terroir basque. Sur la terrasse de 25 places avec vue sur le parking, c’est ambiance strip mall et assiettes de palace ! « On continue de faire bon, bien, sans gluten et sans lactose, et c’est déjà pas mal », envoie le chef. Avec son magnifique coucher de soleil sur le car wash, Elements (Meilleure table Guide fooding 2018) ne manque pas de spontanéité – la preuve, on peut s’y installer sans réserver jusqu’au 9 juin.

Elements - 1247 av. de Bayonne, 64210 Bidart

Passerini

Depuis la terrasse de sa taverne romano-parisienne, Giovanni Passerini (Meilleur chef Guide fooding 2017) célèbre l’amitié franco-italienne avec des assiettes à se damner : un affolant menu déjeuner, suivi d’une carte plus facile le soir – assiettes de tapas, pasta et plat du jour. Attention, avec 30 couverts (en partie abrités), il n’y en aura pas pour tout le monde !

Passerini - 65 rue Traversière, 75012 Paris

Kamouraska

Nichée à l’ombre d’un saule pleureur au pied de la cathédrale d’Annecy, la terrasse de Kamouraska sert de toile de fond à l’artiste-cuistot Jérôme Bigot (Meilleur bistrodidacte Guide fooding 2013), qui n’en finit plus de régaler son monde avec sa cuisine impressionniste, mi-intello mi-instinctive. Pour la soif, faites confiance à la sommelière Marie-Hélène Tardif, qui envoie des quilles de vin nature aux étiquettes flamboyantes.

Kamouraska - 6 passage de la Cathédrale, 74000 Annecy

Cuisine

En plein SoPi (quartier South Pigalle), Cuisine (Meilleur sophistroquet du Guide fooding  2020) joue la carte dolce-vita façon Japon. Cet izaka, looké rital chic 70’s, dispose d’une terrasse d’une vingtaine de places orientées plein sud, avec parasols et chaises en osier, où s’envoyer les assiettes jouissives de Takao Inazawa (ex-Verre Volé), tandis que Benoit Simon (ex-Chateaubriand) sert ses jus naturels. Réservation possible.

Cuisine - 50 rue Condorcet, 75009 Paris

Le Saint Eutrope

Dans une rue discrète de Clermont, avec un parking verdoyant en guise de terrasse, le Saint Eutrope d’Alexandra et Harry Lester (ex-Auberge de Chassignolles) nous propose un cours magistral de bistrologie. Ce troquet pur-sang (Meilleur bistrot Guide fooding 2015) joue la carte gastro-pub le midi, puis lèche-doigts de choix le soir. 30 places maximum, réservation par téléphone.

Le Saint Eutrope - 4, rue Saint-Eutrope, 63000 Clermont-Ferrand

Le Servan

Les sœurs Levha (Fooding d’honneur Guide fooding 2016) sont de retour ! Au Servan, à deux pas de l’Atelier des Lumières, Tatiana (ex-Astrance et Arpège) invente une cuisine de bistrot sous influences asiatiques (ou pas), mis en valeur par les vins de Katia. Attention, seules quelques places de parking ont été transformées en terrasse, mieux vaut donc réserver.

Le Servan - 32 rue Saint-Maur, 75011 Paris

La Coquerie

À l’entrée du cimetière marin de Sète, les 20 assises extérieures de La Coquerie, ombragées par de grands parasols blancs, dominent la Méditerranée. Le chef Guilhem Blanc-Brude (ex-Dilia à Paris) y fricote, selon la pêche du jour et les légumes de son jardin potager, des assiettes de haute volée. En bonus, le plus beau lever de lune sur la mer.

La Coquerie - Chemin du Cimetière Marin, 34200 Sète

Source

Vous avez souscrit avec succès à Foodcloser
Bienvenue! Vous avez réussi à vous connecté.
Superbe! Merci pour votre inscription.
Votre lien a expiré
Succès! Consultez votre e-mail pour trouver un lien magique vers l’inscription.